Journées du Liec

Comment abordons-nous l’étude des systèmes anthropisés ?

Comment concilier le besoin d’un futur désirable à une pression croissante exercée sur les écosystèmes ?

Aujourd’hui et plus que jamais, nous extrayons de la planète des ressources en grande quantité, renouvelables ou non. Avec une population qui a doublé en 50 ans et une consommation de biens matériels qui a augmenté de 15% par individu depuis 1980, 75 % des environnements terrestres, 40% des environnements maritimes et 50% des eaux douces présentent de graves signes de dégradation.

Concilier les besoins matériels de base avec un futur désirable pour une population mondiale croissante est un véritable défi. Cette conciliation passe par l’obtention de compromis afin d’éviter l’écueil d’une rupture écologique.

Pour relever ce challenge, les enjeux sont la plupart du temps posés de manière cloisonnée, en définissant des défis en terme de ressource en eaux, de qualité des sols, de santé humaine ou encore de biens et services environnementaux.

C’est dans ce contexte que le LIEC organise ce séminaire à Metz, structuré autour d’une douzaine de conférences invités, d’une session poster et d’ateliers de réflexion. L’objectif est d'aborder ces enjeux de manière systémique et interdisciplinaire, en parvenant à des consensus autour d’une démarche méthodologique opérationnelle.

 

 

Aucun droit d’inscription ne sera demandé

 

L'appel à communications ne concerne que la session poster.

Les posters soumis doivent mettre en avant des approches pluri- ou interdisiplinaires

 

Limité à 100 participants

 

 

Berges_Moselle_hiver2.jpeg

Comité d'organisation

Simon Devin

Delphine Aran, Pascale Bauda, Elisabeth Gross, Martin Laviale, Marie Le Jean, Emmanuelle Montarges-Pelletier, Manuel Pelletier, Bénédicte Sohm, Fabien Thomas

 

Présentation du LIEC

 

Laboratoire mixte du CNRS et de l'Université de Lorraine, le LIEC est spécialisé dans l’étude du devenir des contaminants dans les milieux fortement pollués, et leurs effets sur les organismes.

L'approche scientifique, originale, combine les échelles d'espace, de temps et d'organisation et réunit une grande partie des forces lorraines en physicochimie environnementale, en biogéochimie des sols, en microbiologie et en écotoxicologie intégrative, en les mettant au service d’un objectif commun : comprendre et modéliser des écosystèmes continentaux fortement anthropisés avec une vision élargie des processus écologiques et biogéochimiques depuis l’échelle colloïdale jusqu'à celle d’un bassin versant

 

Les grandes thématiques du laboratoire se focalisent sur les questions de recherche suivantes :

 

  • La (bio)disponibilité des contaminants, leur devenir et leurs impacts sur le biota aux différents niveaux d’organisation biologiques
  • L’impact des pressions anthropiques sur les processus biogéochimiques et le fonctionnement des écosystèmes
  • L’influence fonctionnelle de la diversité des agents et des interactions biotique-abiotiques au sein d’un système
  • L’élaboration de modèles de connaissances physiques ou biologiques via des méthodes de mesures ou d’identification spatio-temporelles et multi-échelles des interactions hétérogènes
  • L’utilisation d’indicateurs biologiques et physico-chimiques pour le suivi des milieux anthropisés et l’évaluation des risques environnementaux

https://liec.univ-lorraine.fr/

Personnes connectées : 1